ESPACE SPORT

Bienfaits de la spiruline chez le/la sportif-ve

Un superaliment faible en calories, le plus nutritif au monde

La spiruline est connue pour être un aliment très complet aux nombreux bienfaits pour la santé en général, et pour la pratique du sport en particulier (coureurs, cyclistes, marathoniens, etc). Qualifiée de super-aliment, elle contribue à améliorer la performance et la récupération, grâce à sa teneur en :

  • Protéines : la spiruline contient les 8 acides aminés essentiels.
  • Fer : élément central de la vitalité.
  • Vitamines du groupe B (B1, B6, B9 et B12) essentielles pour la préparation et la récupération à l’effort.
  • Oligo-éléments (sélénium, magnésium, etc…) : rôle déterminant dans le métabolisme augmenté lors de l’effort.
  • Enzymes.
  • Chlorophylle, pigment vert connu pour ses effets détox et pour l’oxygénation cellulaire.
  • Et pour sa précieuse phycocyanine, bien que non-assimilable dans un temps suffisant au sein de la spiruline.

Performances et récupération

La spiruline permet au sportif :

  • L’optimisation des différents métabolismes physiologiques.
  • Le tamponnage des lactates (par les sels et oligo-éléments contenus dans la spiruline) au fur et à mesure de leur production dans les muscles les plus sollicités.
  • La réabsorption précoce des lactates dans le foie par la stimulation de l’enzyme lactate-déshydrogénase, transformant ainsi un ‘déchet’ en ‘nutriment hautement énergétique’.

Prise de masse maigre ou “séchage” 

La spiruline va favoriser la prise de masse maigre par 4 éléments clés :

  • Richesse en protéines, 60-70% de son poids, c’est l’aliment le plus riche en protéines!
  • Concentration en acides aminés dont les précieux acides aminés essentiels, ainsi que les acides aminés “branchés”.
  • Aucun apport de graisse ou de sucre.
  • Effet coupe-faim qui évite les fringales et les grignotages.

L’apport important de protéines de qualité (comprenant tous les acides aminés essentiels) va permettre la fabrication et la réparation des muscles et des tendons.

Bienfaits de la phycocyanine chez le/la sportif-ve

La phycocyanine, fameux pigment bleu présent dans la spiruline, possède d’innombrables bienfaits :

Augmentation de la capacité respiratoire (VO2max)

La VO2max est la consommation maximale d’oxygène que le corps peut utiliser pour un temps donné. Elle dépend de facteurs constitutionnels mais également de l’entraînement, de la nutrition et de la supplémentation. Il est en effet possible d’agir sur la capacité de transport de l’oxygène vers le muscle par le sang. En accompagnant sa préparation, un sportif peut espérer augmenter sa VO2 max de 10 à 20%.

Grâce à la structure moléculaire de la phycocyanine, très proche de celle de l’hémoglobine (à un atome de fer près), la phycocyanine va stimuler l’activité de l’érythropoïétine (EPO), responsable de la production des globules rouges.

La phycocyanine a un effet naturellement « dopant » sans aucun risque pour la santé et n’a aucune interférence avec les tests de dopage car il s’agit de notre propre EPO.

Élimination des radicaux libres

Lors d’un effort physique long et soutenu, le corps va être mis à rude épreuve car tous les systèmes métaboliques de production d’énergie fonctionnent à plein régime. La production de radicaux libres résulte de l’utilisation “excessive” de l’oxygène dans les mitochondries (organites générant l’énergie dans les cellules) = respiration cellulaire.

Lors de l’effort sportif d’endurance notamment (marathon, cyclisme, triathlon), on observe un emballement de la respiration cellulaire qui se traduit par la formation de ces radicaux libres. Ces derniers, lorsqu’ils sont produits en excès vont causer des lésions membranaires qui réduisent l’efficacité des échanges cellulaires. Le fonctionnement de la cellule en sera donc altéré.

Les conséquences directes pour le sportif sont :

  • une baisse de l’activité musculaire et donc des performances, pouvant être associée à des crampes
  • des risques de blessures plus importants en raison d’une fragilité articulaire et musculaire augmentée.

Pour lutter contre ce phénomène, plusieurs études ont examiné les effets d’une complémentation nutritionnelle en anti-oxydant sur les dommages musculaires.

La phycocyanine est le plus puissant anti-oxydant existant sur le marché : elle est 20 fois plus puissante que la vitamine C et 16 fois plus puissante que la vitamine E.

Résistance – Récupération – Reçyclage des lactates

Lorsqu’il se contracte, le muscle produit une petite quantité d’acide lactique responsable des crampes et des douleurs.

La phycocyanine recycle les lactates en ATP c’est-à-dire en énergie. Ce phénomène essentiel permet de diminuer les douleurs durant l’effort, favorise la récupération et augmente l’endurance. Couplé à l’augmentation de la VO2max, les performances sont considérablement accrues.

Blessures et Convalescence

La phycocyanine est d’autant plus indiquée pour les blessures, les douleurs ostéo-articulaires (propriétés anti-cox2, inhibitrices des enzymes responsables de la sensation de douleur associée à l’inflammation), pour la convalescence par son action anti-inflammatoire reconnue et régénératrice : elle va aider tous les tissus à se remettre plus rapidement.

Les packs SPORT (modéré & intensif)

    ";
    Panier